Le Ciné-Bistrot de JVD

Projet initial de l’association, qui l’a mis de côté quelques années pour sonder le public Lorientais, le ciné-bistrot de JVD est maintenant devenu un objectif concret de l’association qui ne demande qu’à voir le jour.

• L’envie de Ciné-Bistrot

L’idée est née de plusieurs constats : tout commence en 2012, lorsqu’un groupe d’habitants de l’agglomération lorientaise passionné de cinéma évoque un regret : la proposition cinématographique du pays de Lorient manque parfois de richesse. Les films du patrimoine, les films documentaires ou encore les films classés « art et essai » sont trop souvent absents des programmations. Autre constat, aucune structure déjà en place à Lorient ne permet concrètement d’échanger tous ensemble autour des films que l’on vient de regarder. La sortie de la salle de cinéma est brute, rapide, et lorsqu’il y a quelques échanges entre les spectateurs ceux-ci se font bien souvent en extérieur, sur le trottoir.

De plus, il est remarqué qu’aucune structure ne propose d’éducation aux images. Dans une société qui nous abreuve d’images au quotidien, il est dommage de ne pas posséder les codes pour les décrypter, les analyser et les comprendre.

C’est pour cela que l’association souhaite aujourd’hui donner une plus grande envergure à son projet, après 6 ans de projections et d’ateliers d’éducation aux images qui ont su trouver son public. Pour proposer maintenant un lieu à ses usagers, le projet de ciné-café est ressorti des placards.

• Le Ciné-Bistrot de JVD sur le papier

Le Ciné-Bistrot de JVD repose sur des rêves et des idées simples :

Films documentaires, fictions, animations…
Une programmation diversifiée, pour tous, avec le nombre de salles nécessaires pour proposer des sorties nationales mais aussi permettre à certains film plus fragiles de trouver leur public en les gardant plus longtemps à l’écran.

Le cinéma Art et Essai permettra de créer des rencontres et de débattre autour des films.
Rétrospectives, films de patrimoine, courts-métrages, films engagés…

Les ateliers d’éducation aux images, qui sont aujourd’hui surtout réservées aux structures sociales et scolaires pourront ici se développer et être accessibles à tous grâce à un lieu dédié exclusivement aux ateliers.

Découvrir un film implique un temps d’échange, qui permet aux spectateurs de partager différents points de vue. Un bistrot convivial où l’on puisse s’attabler autour d’une boisson où d’un en-cas sera le lieu adapté pour ces échanges. Tous les produits proposés seront locaux et issus d’agriculture biologique.

Cette librairie proposera une sélection variée de livres et de DVD en rapport avec le cinéma, mais pas seulement. L’ouverture de ce coin librairie permettra une animation du lieu tout au long de la journée, en adéquation avec le coin bistrot.

L’espace exposition permettra d’établir un lieu d’accueil pour les artistes du territoire qui peuvent parfois avoir du mal à trouver des espaces ou du public, tout en permettant un croisement des arts et renouvellement du lieu permanent par la découverte constante de nouveaux artistes.